Les Vikings à Saint-Ursanne

Carlos Montserrat

Publié le 05/08/2024

Pourquoi les médiévales? On se met en tenue, on est une petite troupe qui vient depuis le Valais. C’est pour notre plaisir. C’est notre truc de venir et de profiter des lieux avec une tenue d’époque Viking.

on a commencé il y a six ans environ à faire des sorties médiévales. Au début on avait juste une tenue standard et rapidement on a plus aimé le style un peu nordique et Viking que nos amis pratiquaient déjà.

En tant que femme je préfère nettement les habits Vikings plutôt que les robes de jouvencelles ou de châteaux avec des couvre- chefs. Il y a plus de cuir, plus de matériaux qui sont travaillés. C’est vrai, chez les Vikings, c’est ce côté-là qui me plaît beaucoup, plus que la femme en robe, qui fait de la couture ou de la broderie, le côté un peu guerrier aussi et la chasse sont intéressants.

Sur l’armure de ma camarade Torvy nous avons le vegvizir qui était un symbole spirituel utilisé dans la culture nordique et viking qui représente une boussole.

Sur mon camarade Einar nous retrouvons une autre version du marteau de Thor ainsi que sur son brassard le mjölnir avec les corbeaux du dieu Odin.

Autres articles de presse

Les Vikings, le phantasme de la violence

Nul doute que l’Église est très influente à l’époque médié- vale. Jean-Michel Matz et Anne-Marie Helvétius le rappelle dans leur ouvrage «Église et société au Moyen-Âge». Au paroxysme de son pouvoir, elle a établi le long des côtes et rivières un grand nombre de monastères et d’abbayes. Ces bâtiments étaient habités par des moines pacifistes vivant en autarcie. Leur travail et la taille de leur bâtiment leur permettaient de stocker une grande quantité de ressources. Sa puissante influence en Europe la protégeait également de la convoitise des différents seigneurs locaux.

Lire l'article

James Cook (suite)

En 1768, la Royal Society charge James Cook, à bord du HMB Endeavour, d’explorer l’océan Pacifique sud avec pour principales missions l’observation du transit de la planète Vénus du 3 juin 1769. L’Endeavour, un trois-mâts carré du même type de ceux que Cook a déjà commandés est une embarcation solide et idéale en termes de capacité de stockage ainsi que pour son faible tirant d’eau, qualité indispensable pour s’approcher des nombreux récifs et archipels du Pacifique.

Lire l'article