Une fête des morts très vivante
L’Interlope à Neuchâtel a été le théâtre, le 30 octobre dernier, de una « fiesta de los muertos » à la Mexicaine.

Au Mexique, la fête des morts est une tradition bien ancrée dans la culture populaire. C’est peut-être même la fête la plus « vivace ». Elle est célébrée au début du mois de novembre. L’idée est de rendre hommage aux défunts de manière joyeuse. On façonne de grands squelettes articulés. On décore des crânes de mille et un motifs. Les peaux sont pâles et les yeux entourés d’un épais maquillage noir. Un autel est dédié aux proches qui sont déjà partis de l’autre côté, etc. etc.  Et bien sûr, on danse et on chante. Une partie des bénéfices de la soirée a été reversée à l’association Machu Pichu qui oeuvrent en faveur des enfants du Péru.. 

Images: Antonio Dos Santo

Montage: Jonathan Iadarola

L’Interlope à Neuchâtel a été le théâtre, le 30 octobre dernier, de una « fiesta de los muertos » à la Mexicaine.